Système photovoltaïque connecté au réseau Previous item Pompage solaire

Un système photovoltaïque connecté au réseau est raccordé au réseau public de distribution d’électricité(STEG). Ce système raccordé au réseau est le système d’énergie renouvelable dont l’exploitation technique est la plus simple car aucune maintenance préventive n’est nécessaire pour les installations de faible puissance.

Principaux composantes :

  1. panneaux photovoltaïques
  2. un ou plusieurs coffrets de protection électrique coté courant continu “coffrets DC”, ils contiennent des fusibles, interrupteurs sectionneurs, parafoudres.
  3. des câbles solaires
  4. un ou plusieurs onduleurs qui convertissent l’énergie continue en courant alternatif synchronisé au réseau (230V, 50 Hz pour la Tunisie)
  5. un coffret de protection coté alternatif “coffret AC” avec disjoncteur et parafoudre
  6. Eventuellement un système de supervision et surveillance

 

Principe de fonctionnement :

De manière courante, les modules sont installés sur le pan de toiture qui sera le plus exposé au sud. Ils peuvent également être intégrés à la structure du bâtiment, en toiture, en façade, en brise-soleil, etc.

L’électricité est produite en courant continu par les modules, puis transformée en courant alternatif par un petit appareil électronique appelé onduleur.

L’électricité, produite et injectée sur le réseau, est comptabilisée par un compteur de production électrique préalablement installé par le gestionnaire du réseau de STEG. Elle est achetée à un tarif fixé par le gouvernement .

 

Au niveau de l’interface avec le réseau, deux options de branchement sont possibles :
A- L’injection de la totalité de la production sur le réseau :
L’intégralité de la production est vendue au tarif d’achat réglementé. Un point de branchement spécifique à la production est alors créé par le gestionnaire du réseau. Toute la consommation est par ailleurs comptabilisée par le compteur de consommation existant, comme dans tous bâtiments raccordés au réseau.
B- L’injection des excédents (ou surplus) de la production sur le réseau :
La production électrique consommée sur place par les appareils en cours de fonctionnement (appelée autoconsommation) n’est pas comptabilisée par le compteur de production, mais vient réduire le décompte de la consommation. Seul le surplus de la production par rapport aux consommations instantanées est vendu au tarif d’achat réglementé.